*

Solitude.

  • Compagnie des Ombres
  • 14
Re : [RP à 4 Mains] Dans les bas fonds du Mëtro...
« Réponse #15 le: Aujourd'hui à 14:26:23 »
Elle ne semblait pas au plus mal, malgré la quantité de sang assez impressionnante qu'elle avait perdu. Loin d'y avoir fait attention, quelques minuscules hématomes à l'intérieur de son poignet droit lui mirent alors la puce à l'oreille. Sans savoir ce qu'elle avait pu s'injecter, cela avait contribué à ce que l'opération se passe sans tracas. Sa méfiance, même à demi-embrumée, était vive. Mais la morphine rendait Seconde encore plus directe, au point de lui avouer le pourquoi de cette attitude méfiante.

Soit.

Elle pouvait passer outre. Dans la situation inverse, elle aurait surement réagi de la sorte, aussi. Le sous-lieutenant semblait mettre plus de temps à assimiler les mots, intégrer les phrases et formuler une réponse. A bien y penser, continuer de parler tenait déjà de la prouesse physique. Sa question la prit de court, par ailleurs. Elle ne put marmonner qu'un vague:
<< Oui, j'essaye ... >> bien loin de la vérité. Les premiers signes de faiblesse vinrent lorsqu'elle tenta de se redresser. Ses jambes devaient être en coton, à ce moment, pourtant elle voulait se relever. Pas vraiment ce que Solitude aurait préconisé, mais mieux valait éviter de la contrarier et essayer de l'accompagner du mieux possible. Il n'aurait plus manqué qu'elle ne fasse se rompre les sutures en voulant se relever seule.

Elle fourra la nourriture que Seconde lui avait offerte dans une de ses larges poches. La fugitive n'avait pas faim, pour l'heure. Mais lui tendre simplement le bras pour qu'elle prenne appui ne lui sembla pas être la solution adaptée à la situation. Sans un mot, elle s'accroupit donc, le dos contre le mur où reposait Seconde Zone, entreprit de passer le bras droit de celle-ci autour de son cou. Puis son bras gauche courut dans le dos de l'opérée pour finalement venir se loger fermement sous son bras gauche en guise de soutien. C'est dans cette position un peu bizarre qu'elle fixa sa patiente, lui faisant comprendre que c'était maintenant qu'il allait falloir faire l'effort.


" Je compte jusqu'à 3. Poussez sur les jambes, je m'occupe du reste. 1... 2... 3... "


Elle impulsa avec ce qui lui restait de force dans ses propres jambes, et réussit tant bien que mal à remettre la sous-lieutenant debout. Légèrement chancelante, mais il ne s'agissait maintenant plus que d'une question de temps, avant qu'elle ne recouvre ses sens.
Entrez, mes souvenirs, ouvrez ma solitude !
Le monde m'a troublée ; elle aussi me fait peur.
Que d'orages encore et que d'inquiétude
Avant que son silence assoupisse mon coeur !


Loin du monde - M. Desbordes-Valmore