*

Silice

  • Aube Rouge
  • 8
Section (très) spéciale
« le: 10 décembre 2016 à 15:28:43 »
"Engagez-vous ! Engagez-vous, qu'ils disaient... 'tin...

Päris - Tour Eïffel - Bureau de Recrutement F602, réservé à la Section Spéciale (SS)

J'suis vénère. En face de moi, une grosse tarlouze à lunettes que j'peux pas démolir sur le champ, parce qu'il porte un insigne de l'Aube Rouge. Mais p'tain, j'lui ferai bien sa fête, à c'connard... D'où il me fait remplir un papier de recrutement ? Genre j'suis pas pris direct ? Genre y'a des mecs qu'ont plus le sens de la baston qu'moi ? Genre y'a des mecs qui ont plus de flair pour déceler la graine de rebelle, moi qui marche dans la merde d'c'te p'tain de ville depuis des années ? Päris, j'connais en long, en large et en travers. "Dératiser le Mëtro", comme a dit l'nouveau patron, j'en fais mon affaire, pour peu qu'on m'donne quartier libre. J'vais en faire couiner, des tarlouzes, pour peu que j'trouve deux/trois copains pas trop manches. Du genre Teod, mon pote en business dans l'Päris nocturne: quand y'a une gueule à faire fermer, on peut compter sur lui. Mais p'tain, répondre à des questions d'une p'tite merde en costard, ça m'débecte. J'ai envie d'lui faire manger sa merde par les trous d'nez, et encore, ce s'rait que l'début.

J'pense à tout ça quand y répète sa question. À ça, et au fait qu'j'lui arrach'rai bien les dents, aussi.   


- C'est la procédure, soldat... Silice. Vous devez remplir le formulaire N-24 et répondre aux tests d'aptitudes psychologiques pour entrer dans la Section Spéciale.
- Écoute, p'tite merde. Des gars comme toi, j'en bouffe tous les matins au p'tit dej', et encore, j'suis pas rassasié. J'remplis rien. Tu remplis c'truc si ça t'chante, mais tu dis au nouveau patron qu'j'suis prêt à intégrer son p'tit groupe de mecs qui ont des couilles, et qu'on va défoncer la gueule des tarlouzes d'la CDO, vite fait bien fait. Capiche ?
- Euh... 
Sérieux, si y dit non, j'le défonce. Et si les tarlouzes d'la CorpsDef trouvent queq'chose à dire, j'les défonce aussi. Répondez à ces quelques questions à l'oral, dans ce cas et... ce n'est pas la procédure, entendez-le bien, monsieur Silice, mais... je m'occuperai du reste.
- P'tain, faut t'expliquer longtemps pour qu'tu piges, toi. Grouille, pas qu'ça à foutre, moi, y'a des types qui m'doivent du pognon, dehors.
- Oui, bon... Comment avez-vous servi notre Guide jusqu'ici ? A quels corps apparteniez-vous ?
- Section RSI, division Bas-Fonds.
RSI, pour les ignares comme toi qui savent rien, c'est Répression, Surveillance, Infiltration. Les unités spéciales de gars qui s'baladent en civil ou en uniforme et vont dans différents endroits gratter de l'info ou faire fermer des gueules. Plus ou moins discretos. Moi, j'suis plus dans le R que dans le I, hein, faut pas déconner, mais y'a des gars qui la jouent en lousdé et qui baisent des tarlouzes rebelles comme ça. J'suis pas fan, mais ça marche bien. Moi, j'fais dans l'sonore et l'dégueulasse, c'est ma marque de fabrique. La division Bas-Fonds, c'est celle où on envoie les vrais durs se mêler à la pègre. Souvent, l'Aube Rouge recrute des gars d'la pègre locale et les associe au système, ça coûte moins cher en formation et tout l'monde y trouve son compte.

Ca la calme un peu, l'aut' tarlouze à lunettes. Y sait qu'j'suis un dur, là. Du coup, y marque un temps avant d'répondre. P'tite perle d'sueur sur l'visage, même.   


- Ah oui... Bien. Et quelles sont les armes létales officielles (ALO) que vous utilisez pour vos missions ?
- Vos p'tits fusils, là ? Sans déconner ? Nan ! J'ai juste amélioré vot' fusil d'assaut, là, le Femme-Ass. Sinon, j'bricole mes trucs.
- Pardon ?
- Ouais. J'bricole des trucs, genre lance pieux, pistolet à clous, tronçonneuse, scalpel. C'est plus classe, et c'bon pour l'business. Ca marque les gens.
- Ce ne sont pas des ALO ! Vous devez demander un Permis de Port d'Armes Spécifique (PPAS) pour ça ! Et de quel "business" parlez-vous, monsieur Silice ? Que faites-vous, au juste, hors de service militaire ?
- J'dis à des gars que si y'm'filent pas du pognon, j'les défonce. Au nom du Guide, bien sûr, mais j'les défonce. Pis j'en r'file une partie. Les z'impôts, j'crois, un truc du genre.
- Ah... 


Quelques minutes plus tard, c'bâtard m'laisse partir avec l'insigne d'recrue. Genre j'suis une recrue. J'te jure, j'aurais du l'défoncer...

*

J'sors d'la Tour Eiffel, Porte Est. J'rejoins un gars, là, Enelas. Il a r'joint la SS aussi, du coup on va faire équipe. C'connard passe ses journées à mater mon cul, mais j'crois qu'en fait, il en a dans l'slip. Quand j'lui ai dit qu'j'bougeais pour aller défoncer d'la tarlouze rebelle, racketter les civils en échange d'une protection et bouffer un Kebab gratos chez Momo en passant, ça lui a pas posé d'problèmes.
J'l'r'trouve. C'est son tour de garde. J'm'allume un cigare, en mode posé. P'tain, il est bon, c'nouveau fournisseur. J'regretterai presque d'lui avoir foutu une raclée. 


- Salut mec ! Bon, 'sont où les tarlouzes d'la CDO ? T'as pas d'la gnole, aussi ? J'ai trop causé avec l'art' tarlouze à lunettes...

*

Enelas

  • Aube Rouge
  • 12
Re : Section (très) spéciale
« Réponse #1 le: 11 décembre 2016 à 09:56:18 »
/me sort de la Tour Eiffel.

Oulalala ! Mais c'est qu'il fait frisqué ici ! Un temps à te défriser un afro !

/me passe un peigne dans ses cheveux décolorés, tout en faisant quelques pas. Il y a un peu de monde qui stationne devant la sortie, mêlant la population d'hommes d'Etats à un groupe de junkies.

Ouuuuuuuuuuuuh, mais c'est quoi ce monde là ! Ca bouchonne ! Ya du monde à la queu-leu-leu dans le coin... ça pourrait lancer une super éclate !

/me imagine la scène, incluant les individus présent, avec cotillons, musique et paillettes

Yeah ! Yeahhh !!

Un personnage bouscule Enelas. Sur sa veste, une insigne [SS], similaire à celle qui a été brodée sur sa manche.

Ouh. Putain. Nom d'un ptit eunuque ! Celui là, j'le ranime quand il veut.


/me agite le bras en direction de Silice

Hey oh ! Toi ! Doudou ?! J'peux t'appeler doudou ?! Dis moi, t'es croquant dans l'genre badass. Même si dans ton cas, ça ne définit pas le contour de ton cul...

Dis moi, dis moi, ça te dirait pas d'avoir une petite tante à oxygène rien que pour toi ? Mais si voyons ! Au moindre problème, je te saute dessus et je te fais du bouche à bouche. Ca sauve des vies hein ! Si si !

/me fait quelques pas

Non parce que j'crois bien qu'on va être amenés à bander ensemble dans les jours à v'nir. Parce qu'il semblerait, en gros  - non je ne parle pas de toi mon chou, qu'on a le même supérieur (huhu) avec des objectifs communs.

Silice pose un regard interrogatif sur Enelas

Mais si voyons ! On va simplement fourrer un maximum de ptits cul !
Section Spéciale [SS]
L'artiste gay

*

Silice

  • Aube Rouge
  • 8
Re : Section (très) spéciale
« Réponse #2 le: 17 décembre 2016 à 17:57:09 »
- Ca, pour fourrer, on va fourrer... héhéhé...

Et là, j'lui montre mon arme spéciale, celle qu'j'aime bien sortir pour faire impressionner les tarlouzes d'en face ou faire couiner l'gars qu'a eu la mauvaise idée d'me faire chier: le pal.   

L'prochain qu'je chope, j'l'empale ! Tu verras, y réagissent tous pareil. D'abord y t'supplient d'pas l'faire, puis y te d'mandent pardon, puis y couinent, puis y appellent leur mère, puis y couinent, puis... enfin, t'as compris !

J'lui sourit, genre sourire carnassier. J'crois qu'y comprend l'délire. Par contre, avec un gars comme ça comme compagnon d'armes, faut régler un certain nombre de trucs d'entrée d'jeu, sinon, ça va rapidement partir en sucettes, et j'vais êt' obligé d'lui ramoner la face comme à Pablo, l'gars qu'y m'devait du fric pas'que j'lui avais facilité un deal. L'ose plus sortir d'chez lui, l'Pablo. Faut dire qu'avec un nez coupé et 8 dents en moins (j'en ai fait un collier, d'ses dents, et j'l'ai offert à sa femme après l'avoir pécho).

Par contre, gars, t'trompes pas d'cibles. L'tripotage, t'gardes ça pour les tarlouzes d'en face. D'ailleurs...

J'entend qu'ça gueule dans tous les sens. "Des rebelles ! Des rebelles !" Z'ont pointé l'bout d'leur nez, finalement. J'pique une bouteille qui traînait dans l'coin, j'en avale la moitié, j'rote, j'en reboit un côte, j'rote, puis j'file c'qu'y reste à Enelas avant d'courir vers la baston.
Là-bas, j'crois une putain d'gonzesse. Seconde Zone. J'lui balance une rafale d'pistolet mitrailleur. C'te pute, elle riposte. 


J'vais t'déchirer !

J'fais signe à Enelas qu'y faut y aller. Là, j'croise toute une troupe, dont Schmerz, Octopussy, Rainjah et Teod, des gars d'la SS. On va bien s'marrer !

Salut les gars ! C'est là, l'opération dératisation ?