Mais au fait

par Administrateur

Vous avez déjà une petite idée de l’univers qui donnera forme au projet de jeu Break Dawn. Quelque chose de futuriste, de pas très joyeux (certains disent dystopique), de sombre. Un univers dans lequel l’humain s’est quasiment autodétruit et se retrouve sous le joug d’un gouvernement totalitaire sans concession : l’Aube Rouge.

Soleil rouge - Eclipse
(une illustration pleinement contextuelle et appropriée à ce vendredi 20 mars)

 

Vous aurez droit ici même à d’autres aperçus de l’univers, du RP et de l’ambiance dans les prochaines semaines et mois. Mais ce n’est pas tout ce que représente Break Dawn (ou “BD” comme on aime le surnommer). Pendant que je m’amuse à pondre du texte, il y a un développeur dans ma cave qui pond du code. Beaucoup de code. Beaucoup plus que je ne ponds de texte, avec plus d’assiduité et d’alcoolémie. Mais du bon code.

De base, Break Dawn est un jeu de rôle en tour par tour par navigateur, du même type que de nombreux autres jeux tel qu’il en pullulait dans les années 2000. On déplace son personnage sur un damier, on tape les gens qu’on croise, et on fait du role play sur un forum.

Les changements techniques de Break Dawn ne sont pas fondamentaux par rapport à ce qui se fait ou a pu se faire. Nous avons réfléchi à quelques fonctions intéressantes dans la mesure où le jeu se situera dans un avenir assez lointain et dans un contexte de guerre civile.

Nous aurons donc par exemple accès à certaines compétences plutôt sympa, du type sabotage, destruction de bâtiments, infiltration, camouflage et autres joyeusetés bien utiles. Encore faudra-t-il apprendre à s’en servir.

Ces compétences seront mises en regard, notamment, d’un système de castes défini par la logique de l’univers que nous créons. En effet, dans Break Dawn, le statut héréditaire aura son importance. Et - comme dans la vraie vie - nul n’aura le loisir de choisir le milieu dans lequel il naîtra. Caste religieuse, militaire, fonctionnaire, etc., chacune offrant diverses possibilités d’évolution jusqu’aux plus hauts niveaux politiques.

Nous aurons deux choix de “camps” possibles :

  • L’Aube Rouge

Camp de base, tout le monde y est relié à la naissance. Il s’agit du gouvernement mondial auquel l’ensemble de l’Humanité est soumise. De plein gré la plupart du temps, mais par défaut surtout.

  • La Compagnie des Ombres

Force rebelle et révoltée contre le gouvernement, qui recrute à tours de bras parmi les marginaux de cette société soumise. Qui tente de mettre fin au gouvernement planétaire et rouvrir l’accès à l’espace et aux colonies, luttant contre l’obscurantisme.

L’action prend place dans la ville de Päris, capitale mondiale en proie à la plus sanglante des guerres civiles, et c’est dans ce contexte que s’incarnent nos personnages.

 

En terme de dynamisation, nous misons sur deux aspects principalement : des évolutions constantes apportant des fonctionnalités aussi inutiles que brillantes, et une ouverture aux éventuels passionnés compétents et talentueux. Ce deuxième point prendra la forme de quelques variations au jeu “standard” avec la création de mini-jeux funs et sans trop d’influence sur les principales actions de Break Dawn, mais totalement intégrés et dont les créateurs garderont paternité et liberté de manœuvres. Par ailleurs, d’autres aspects “out game” sont soit à l’étude soit implémentés : nous aurons éventuellement l’occasion d’en reparler prochainement. 

Nous imaginons toutes ces fonctionnalités annexes comme des “à côtés” qui permettront d’enrichir votre expérience de jeu durant les périodes d’inaction entre les tours de jeu.

Voici pour l’idée générale, nous reviendrons régulièrement avec des informations plus complètes sur différentes fonctions, compétences et phases de développement au fur et à mesure que nous les implanterons :).

A très bientôt !

 

Retour