Les camps

L'Aube Rouge

A l'origine, dans les années 2100, l'Aube Rouge est un mouvement social et culturel qui prône la sauvegarde de l'environnement et de la Terre. Convaincu que l'Humanité conduit sa planète à une destruction certaine, l'Aube Rouge se mue en parti politique dont le succès ira grandissant pendant plusieurs dizaines d'années, mais sans jamais rencontrer l'adhésion de la majorité du peuple et, surtout, restant marginal en comparaison des gouvernements et des compagnies d'exploitations pétrolières ou minières.

L'Aube Rouge se mue alors en un groupe environnementaliste sectaire radical et perpétue en 2365, dans le plus grand secret, un attentat contre le soleil. Plongée dans l'obscurité, l'Humanité se soulève contre les gouvernements et l'Aube Rouge en profite pour prendre le pouvoir, arguant avoir toujours voulu lutter contre l'exploitation des énergies terrestres et solaires pour le confort de l'Humanité.

Depuis près de 200 ans, l'Aube Rouge gouverne la planète Terre d'une main de fer, pouvoir absolu et quasi religieux qui règne sans partage sur une Humanité désormais au pied d'un gouvernement totalitaire qui garde pour lui le pouvoir et la technologie.

La Compagnie des Ombres

Deux siècles après l'avènement de l'Aube Rouge, gouvernement terrestre totalitaire, la race Humaine s'est soumise à ses règles de droit divin. Peu sont celles et ceux qui se sont élevés contre la tyrannie du gouvernement, et la plupart ont été exécutés sans procès ni quelconque forme de justice.

Toutefois, dans les ombres de la capitale Päris, un mouvement rebelle s'élève progressivement, alimenté par quelques scientifiques et autres renégats de l'Aube Rouge, la colère gronde dans les bas fonds et la volonté de s'affranchir de la tyrannie est de plus en plus marquée. Ainsi naît la Compagnie des Ombres, une rébellion qui multiplie les actions terroristes envers le pouvoir, les forces armées et la religion sectaire de l'Aube Rouge. Son objectif est de réinstaller la démocratie sur Terre, et de rouvrir les ascenseurs orbitaux permettant l'accès aux colonies spatiales et le contact avec les humains expatriés vers les autres planètes du système solaire.